top of page

Le Rugby Fauteuil ou le bloc au Football Américain

Le Rugby Fauteuil met en valeur les contacts physiques ! Cette bataille des corps se distingue par un aspect très tactique dans le jeu. La pratique handisport possède des similitudes avec le Football Américain. Bloquer, un verbe qui associe les deux pratiques. Analyse de l’art d’arrêter l'adversaire pour créer le jeu.

Les principes de cette discipline paralympique


Le rugby fauteuil est un sport d’opposition dans lequel on doit franchir, en possession du ballon, la ligne de but pour marquer un point. Durant la rencontre à 4 périodes de 8 minutes, deux équipes de 4 joueurs s’affrontent dans une superficie semblable à un terrain de basket (28m × 15m). Contrairement au rugby valide qui proscrit la passe en avant, la pratique en fauteuil roulant autorise l’envoi du ballon dans toutes les directions. Apparu au Canada à la fin des années 80, le rugby fauteuil s’est fait une véritable place dans le monde handisport avec notamment la création de la fédération internationale, son appartenance à la fédération française de Handisport. Depuis les Jeux de Sydney, ce sport fait partie des épreuves paralympiques.


Le Rugby Fauteuil et Football Américain, la même ADN ?


L'écran, un joyau pour créer de l’espace


Les chocs entre fauteuils font le spectacle au Rugby. Le joueur est autorisé à avoir des contacts physiques pour gêner son opposant porteur de balle ou non. On peut voir cette initiative au Football Américain. Dans ce Sport US, l’écran ou le bloc est un geste important pour permette à une équipe en attaque d’inscrire un but. D’ailleurs, les coachs de football américain établissent des animations de jeu très tactiques faites de blocs afin de libérer de l’espace pour le porteur de balle vers l’embout. Au rugby fauteuil, on retrouve le même type dispositif en match.


Le Football Américain, le gagne-terrain saccadé


Le Football Américain est une histoire de progression territoriale. Un porteur de balle doit couvrir un maximum de yards (un yard = 0,9 mètres) en évitant de se faire plaquer. La discipline possède un rythme de jeu très saccadé. En effet, en moyenne, une action dure au maximum 5 secondes pour grappiller des mètres jusqu’à la end-zone. Les arrêts de jeu sont beaucoup fréquents dans la rencontre. Sur une courte durée, l’effort physique et mentale s’avèrent intense pour les joueurs, c’est pour cela qu’ils ont souvent besoin d’un temps de repos. Contrairement à ce sport US, le Rugby Fauteuil impose la perte du temps du jeu continu.


Le Rugby Fauteuil, la perte-temps continu


40 secondes de possession pour une équipe en attaque. La gestion temporelle est fortement remarquable durant une action de jeu. Pour gagner une rencontre, on peut construire une action, jouer individuellement ou collectivement tout en perdant du temps. Durant ses 40 secondes de possession, l’équipe, qui a la passe, laisse couler le temps jusqu’à la dernière seconde pour marquer. Le but est d’user physiquement au maximum les défenseurs adverses. Ce jeu de contact promeut la perte du temps avec un esprit stratégique et physique.


Des disciplines différents met qui se ressemblent. Ces sports de contacts physiques louent le spectacles mais aussi l'aspect tactique avec l'utilisation du temps et le fait de créer de l'espace pour marquer. Le Rugby Fauteuil et le Football Américain semblent se tendre à la même mentalité de fonder leur tactique par les espaces à l'aide d'écrans via l'utilisation de blocs face l'adversaire.


18 vues0 commentaire

Comments


bottom of page