top of page

Tennis Fauteuil : les Françaises en bronze lors de la Coupe du monde par équipes

En Turquie, la France féminine a pris part à la Coupe du monde par équipes de tennis fauteuil. Elle s'est emparée du bronze face à la concurrence mondiale. Les Bleus de Yannick Noah se sont retrouvés au pied du podium chez les hommes.


Une balle jaune dans un cour de terrain de tennis

La France féminine de Pauline Déroulède en bronze, la Chine championne du monde en tennis fauteuil


Troisième pour les Bleues ! La France féminine s'est envolée sur les courts d'Antalya avec la présence de Pauline Déroulède, Charlotte Fairbank, Emmanuelle Morch et Ksenia Chasteau. La sélection d'Hervé Tassaro a très bien négocié sa phase de groupe avec 2 victoires en autant de rencontres : contre le Maroc (3-0) et face à la Thaïlande (3-0). Les Françaises pouvaient avoir l'envie de chercher mieux qu'une médailles de bronze acquises à l'année dernière. Cependant, elles ont rencontré en demi-finale les Pays-Bas, le mastodonte du tennis fauteuil mondial chez les femmes.


La France est tombée contre les Néerlandaises en compagnie de Diede de Groot, la n°1 mondiale. Les Bataves sont la nation féminine qui règne dans la discipline et dans cette compétition mondiale avec 22 titres à leur actif. Les Pays-Bas a dominé les Françaises en 3 rencontres avec la victoire d'Aniek van Koot au détriment de Ksenia Chasteau (2-0 : 6-4, 7-6), de Diede de Groot contre Pauline Déroulède (2-0 : 6-1, 6-0) et le succès du duo Jinte Bos/Lizzy de Greef face à la paire Ksenia Chasteau/Charlotte Fairbank (2-0 : 6-1, 6-2). La France prend donc le bronze après le forfait de l'Afrique du Sud en petite finale tandis que la Chine s'affiche comme la nouvelle reine du monde devant les Néerlandaises.


Les Orange ont perdu l'or ! Les Pays-Bas ont laissé leur trône en la faveur des Chinoises (0-2) en finale. Ces dernières ont réussi une performance de grande envergure par l'intermédiaire de Ziying Wang victorieuse d'Aniek van Koot (6-1, 6-3) et surtout l'exploit de Xiaohui Li devant Diede de Groot (2-0 : 6-3, 6-2). En très grande forme avec notamment une victoire contre l'Afrique du Sud dans le dernier carré, l'Empire du Milieu au féminin célèbre sa seconde victoire mondiale par équipes après le sacre de 2017.




Les Bleus de Stéphane Houdet placés au pied du podium, la Grande-Bretagne roi du monde


Les femmes en bronze, les hommes en cuivre ! Le capitaine de l'équipe masculine, Yannick Noah, avait choisi Stéphane Houdet, Frédéric Cattanéo, Guilhem Laget et Geoffrey Jasiak pour participer cette Coupe du monde 2024. En phase de groupe, la France s'est qualifiée sans accroc en demi-finale en battant l'Autriche (3-0), la Pologne (3-0) et la Thaïlande (3-0). Les Bleus ont fait face à la Grande-Bretagne d'Alfie Hewett en phase éliminatoire. Les hommes de Yannick Noah n'ont pas pu rivaliser pour accéder à la finale.


Les Britanniques gagnants contre les Français (2-1). La formation de la Grande-Bretagne s'est offert cette confrontation grâce à Gordon Reid triomphant contre Frédéric Cattanéo (2-0 : 6-4, 6-0) et au succès d'Alfie Hewett dominateur contre Stéphane Houdet (2-0 : 6-0, 6-2). La paire Houdet/Cattanéo a sauvé l'honneur pour la France en prenant le dessus sur le duo Ben Bartram/Dahnon Ward (2-1 : 6-0, 6-2). Pour s'adjuger le titre mondial, la Grande-Bretagne a affronté l'Espagne tombeuse des Pays-Bas.


L'Albion habillé d'or de la tête aux pieds ! Les Britanniques deviennent les champions de cette Coupe du monde en Turquie au détriment de l'Espagne qui a créé une sacrée performance au dernier carré. En effet, le pays ibérique a éliminé les Pays-Bas (2-1) grâce à Daniel Caverzaschi qui a battu Maikel Scheffers (2-1 : 6-0, 6-4) et Martin De la Puente prenant le dessus sur Ruben Spaargaren (2-1 : 6-1, 6-3). Ejectant les favoris de la compétition, l'Espagne a néanmoins terminé avec l'argent. Pour cause, les Britanniques se sont imposés en finale 2-0 en comptant sur la victoire de Gordon Reid sur Daniel Caverzaschi (2-0 : 6-1, 6-3) et d'Alfie Hewett face à Martin De la Puente (2-1 : 2-6, 6-4, 6-5). La Grande-Bretagne s'offre sa 4e Coupe du monde de son histoire.


La France de Yannick Noah finit en 4e position après leur défaite en petite finale contre les Néerlandais (1-2). En outre, le Chili soulève le titre mondial dans la catégorie Quad grâce à un succès en finale contre la Turquie (2-1) grâce à Francisco Cayulef et Diego Perez.





0 vue0 commentaire

留言


bottom of page