top of page

Surf Féminin : Johanne Defay dans le gratin mondial

La France se fait sa place sur la scène mondiale du Surf. D’ailleurs, une athlète commence à se faire un nom. Qualifiée pour le Final 5 du WSL 2022, Johanne Defay appartient désormais à l’élite après quelques années d’apprentissage. Prétendante à décrocher un titre mondial, elle peut marquer la discipline dans le territoire tricolore. Immersion dans la vague de Johanne Defay.

Johanne Defay, la n°1 française

Defay, dans l’élite féminine sur les eaux mondiales. La montée en puissance de la Française a été progressive. Néanmoins, son intégration au circuit mondial du WSL s’est avérée précoce. Elle a commencé à concourir en 2013 à l’âge de 17 ans chez les seniors après un brio parcours en junior. Johannes Defay a soulevé le titre de championne d’Europe à trois reprises dans les catégories jeune. Vainqueur d’un titre européen en 2013, la Française a fait des débuts convaincants en senior. Au Championship Tour du WSL, elle a doucement inscrit son nom parmi les meilleures surfeuses du monde. Toujours présente en haut du classement mais jamais gagnante. Face à des Carissa Moore, Stephanie Gilmore, Sally Fitzgibbons Lakey Paterson, la Française n’avait pas la capacité de jouer les premiers rôles malgré quelques victoires importantes. Defay a réussi à triompher lors du Women’s Van US Open (2015), Fiji Women’s Pro (2016) ou encore le Uluwatu CT (2018). De 2013 jusqu’en 2020, la Réunionnaise se positionne entre la 9e et la 5e position au classement féminin. Sur la saison dernière, Johann Defay a imposé sa présence avec la manière. Elle a terminé 4e du Final 5 remporté par Carissa Moore. Elle continue sur cette lancée en se qualifiant pour la compétition à 5 pour le titre 2022.


De ce fait, qualifiée pour le Final 5 du Championship Tour 2022


Avec 50,220 points glanés, la Réunionnaise a assuré sa place parmi les 5 surfeuses pour la phase finale avant la dernière étape du Championship Tour du WSL 2022. Cette saison, Johanne Defay s’est distinguée par des prestations régulières de haut niveau. Ceux-ci lui permettent de rivaliser avec les grands noms dans le tableau féminin. Elle a participé à deux finales dont une remportée en Indonésie lors de la 8e étape du WSL 2022. Elle a réussi à s’offrir un bel succès au Roxy Pro-G Land, sa 5e victoire sur le Championship Tour en carrière. Contre la tenante du titre, la Hawaïenne Carissa Moore, Defay s’est imposée dans cette finale sur le score de 14.00 à 13,33. Elle a obtenu une note de 6,50 sur sa première vague entreprise et 7,50 sur la troisième. Cette victoire prestigieuse a été importante pour jouer le titre mondial, lors de la phase finale organisée sur le spot Lower Trestles à San Clemente (Californie) à partir du 8 septembre.

Élimination précoce au Outerknown Tahiti Pro

Pour cette dernière étape avant le Finale 5, la compétition a mis longtemps à véritablement commencer. À cause des conditions climatiques, les surfeurs n’ont pas pu faire leur métier. Le manque de vagues a fait retarder la compétition. Au bout du 6e jour, la Française Johanne Defay a pu prendre l’eau avec sa planche. Cependant, elle s’est fait éliminer au repêchage par sa compatriote Vahine Fierro. Cette dernière s’est qualifiée pour les quarts de finale en se disposant Defay sur le score 6,60 contre 3,20 bien que d’énormes difficultés à trouver des bonnes vagues dans des conditions climatique très calmes.


Par ailleurs, l’Outerknown Tahiti Pro a été remporté par Courtney Conlogue. L'Étasunienne a pris le dessus sur la Costaricienne Brisa Hennessy sur le score 11,67 contre 5,20. Elle a fait la différence sur sa 4e vague en obtenant une note évaluée à 7,17. 4e du classement féminin (48, 085 points) Brisa Hennessy fera partie des prétendantes pour le sacre mondial en Californie aux côtés de Defay, Stephanie Gilmore (46,370) Tatiana Webb-Weston (48, 675) et la championne en titre, Carissa Moore (57,670).

Commentaires


bottom of page