top of page

Les reines des Européennes 2022 à Munich

Les sportives se sont imposées les Européennes 2022. Elles trustent en hautement du classement individuelle grâce à leur nombre de médailles d’or. Ces femmes ont toutes remporté 3 titres continentaux. Voici les 4 femmes qui ont dominé leur discipline.

Janja Garnbert, une évidence de la grimpe


La Slovène marque l’histoire de l’Escalade. Janja Garnbert domine la grimpe féminine depuis son entrée sur la scène mondiale. Elle a multiplié les titres de championne du monde ou les victoires en Coupe du monde. Véritable virtuose du bloc et de la difficulté, elle est devenue la première championne olympique du combiné dans le pays du Soleil Levant. À l’exception de l’épreuve de la vitesse, Garnbert a surclassé la concurrence avec 3 sacres européens.


Une athlète qui justifie son statut avec une aisance isolante. Garnbert a dominé la difficulté en inscrivant 50+ sur la plateforme bavaroise mesurant 15 mètres devant l’Autrichienne Jessica Pilz et la Française Manon Hilly. Sur le bloc, elle a conquis l’or grâce à la validation des 4 ascensions en battant largement l’Allemande Hannah Meul suivie de la Française Oriane Bertonne. Janja Garnbert a aussi montré toute sa classe sur le combiné en totalisant 199,9 points pour obtenir le sacre. Dominatrice sur le bloc (99,9) et éblouissante en difficulté (100), elle a surclassé la compétition devant sa compatriote Mia Krampl et l’Autrichienne Jessica Pilz.


Une prestation XXL pour la Slovène qui élargit son empreinte sur la discipline. À noter le carton plein de la Pologne en vitesse. La championne d’Europe Aleksandra Miroslaw a battu en finale Aleksandra Kalucka. La sœur d’Aleksandra, Natalia, a pris le dessus sur pour l’acquisition du bronze à l’issue de la petite finale.


Femke Bol, la reine du 400 m


Suprématie de la Néerlandaise sur la distance du 400 m. Femke Bol a réalisé une performance historique dans ces Européennes avec un triplé sur son épreuve de prédilection. Elle a pris l’or sur le 400 m simple en établissant le nouveau record des Pays-Bas (49 s 44) devant les Polonaises Natalia Kaczmarek et Anna Kiełbasińska. Sur les haies, la Batave a décroché son deuxième titre (52 s 67, record des championnats d’Europe) en grillant la priorité aux Ukrainiennes Viktoriya Tkachuk et Hanna Ryzhykova. Femke Bol a enregistré un nouveau sacre grâce à sa participation au sein de la formation du 4 x 400 m.


Cette saison, l’athlète a rayonné sur sa distance préférée en enjambant surtout les haies. En Ligue des Diamants, elle a pris la première place au Meeting d’Oslo, de Rome et Stockholm. Aux Mondiaux 2022, Femke Bol a remporté une médaille d’argent au relais mixte 4 x 400 m et lors du 400 m en s’inclinant de façon nette face à l’Étasunienne Sydney McLaughlin. Son triplé européen à Munich est un fait inédit dans l’Athlétisme.


Anna Pulawska, une kayakiste dominante du 500 m


26 ans et déjà une experte triomphante sur les eaux ! Anna Pulawska a commencé à faire des étincelles aux Jeux de Tokyo avec deux médailles d’argent sur l’épreuve du 500 m. Par équipe, elle a continué son ascension aux Mondiaux 2022 dans la ville de Darmouth au Canada. La Polonaise s’est offert l’or en duo et quatuor. Aux Européennes, elle a effectué un carton plein. Anna Pulawska a décroché son premier titre individuel en s’imposant face à la Hongroise Eszter Rendessy et la Danoise Emma Jørgensen. Elle a performé en duo avec Karolina Naja pour obtenir le titre et a raflé aussi un titre en quatuor aux côtés de notamment Adrianna Kakol et Dominika Putto.


Emma Hinke, la cycliste la plus rapide sur la piste


L’Allemagne a fait des Européennes de folie en terminant première nation. Des athlètes féminines ont permis d’accumuler les médailles d’or pour leur nation telles que Konstanze Klosterhalten (Athlétisme), Elisabeth Seitz (Gymnastique), Lillemor Köper (Canoë-Kayak). Emma Hinke s’est distinguée sur la piste dans les épreuves du sprint. Multiple champion en cyclisme sur piste, l’Allemande a nettement pris l’or en finale face à l’Ukrainienne Olena Starikova et l’Italien Miriam Vece sur la distance du 500 mètres. En vitesse individuelle, Emma Hinke s’est adjugée un second titre devant la Française Mathilde Gros et Laurine van Riessen. La sprinteuse a renoué encore avec une victoire sur la poursuite par équipes en compagnie de Lea Sophie Friedrich et Pauline Grabosch. Hinke est à l’image de l’Allemagne (8 en or, 4 argent et 1 bronze) en cyclisme piste avec une forte influence des femmes.



Commenti


bottom of page