top of page

Parasport - Athlétisme : les Etats-Unis maîtres des hauteurs !

Lors des Mondiaux de Paraathlétisme à Paris, les Etatsuniens ont fait sensation notamment dans les épreuves de voltige. Deux médailles d’or ont été conquises par la délégation américaine en saut en hauteur. Impressionnants et victorieux, Erza Frech et Roderick Townsend ont mis à mal la concurrence en marquant l’histoire des Mondiaux. Récit d’une domination dans les voies aériennes.

Trois catégories masculines au saut en hauteur en ParaAthlétisme !


L’épreuve de saut en hauteur est ouverte exclusivement pour trois classes de handicap. On distingue la catégorie T47 qui englobe les sportifs, en absence d’un membre supérieur ou inférieur, qui éprouvent des difficultés dans la gestion de l’équilibre à l’impulsion en phase aérienne. La classe T63 est destinée aux athlètes qui sont limités concernant le mouvement d’une jambe ou d’absence d’un membre. Les sportifs T64 ont une déficience physique à cause d’une partie inférieure de la jambe ou d’une amputation d’une ou des deux jambes. Le saut en hauteur n’est actuellement pas accessible aux athlètes féminines. Erza Frech et Roderick Townsend ont été les plus prompts dans les airs pour endosser la médaille d’or.


Roderick Townsend en or dans la classe T47


Il y avait du grand spectacle dans la classe T47 ! Roderick Townsend a fait l’impasse à de nombreuses barres et commencé le concours aux deux mètres. L’Etatsunien s’est frotté à la menace indienne Nishad Kumar et à son compatriote Dallas Wise. Townsend a plié les débats en réussissant un saut à 2m 11 devant Kumar réalisant 2m 09 et concédant 3 échecs à 2m 13 pour tenter de prendre la première place et Wise stoppé à 2m 04. Le Californien de 31 ans avait des ressources pour continuer la compétition et battre le record du monde. Il a atteint les 2m 16 au bout de sa dernière tentation établissant la meilleure marque mondiale dans cette catégorie. En or au saut en hauteur, Townsend a obtenu l’argent en longueur derrière le champion du monde Robiel Sol Cervantes en T47. Le deuxième sacre mondial étasunien est venu d’Ezra Frech qui a délivré une masterclass dans la classe T63.


Ezra Frech, seul au monde en T63


Large domination à sens unique pour Ezra Frech ! Le jeune prodige de 18 ans, amputé de la jambe gauche et atteint de malformation à la main gauche, a mis à terre tous ses concurrents. Le natif de Los Angeles a démarré le concours en T63 à une barre à 1m 80 réussie dès son premier essai. Il a continué sur sa lancée avec un succès à 1m 83 puis à 1m 86 en une tentative pour assurer la médaille d’or. Le jeune athlète a vu l’Indien Shailesh Kumar se contenter de l’argent à 1m 83 et du Polonais Lukasz prendre le bronze à 1m 80. Le champion paralympique à Rio, l'Indien Mariyappan Thangavelu a terminé au pied du podium à 1m 80 lors de sa deuxième tentative. Ezra Frech a encore sublimé ce concours dans le but de sauter encore plus haut. D’ailleurs, il est parvenu à dompter la barre évaluée à 1m 91 et celle à 1m 95 établissant un nouveau record du monde dans cette classe de handicap. Il a voulu de signer un exploit en franchissant les deux mètres mais il a échoué à trois reprises. Pour rappel, la classe T64 a été promise au Polonais Maciej Lepiato avec une hauteur évaluée à 2m 05.

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page