top of page

Pourquoi Lin Dan est la légende du badminton ?

Au badminton, il a eu des joueurs qui ont marqué les terrains et d’autres qui marqué l’histoire. Imposant et dominateur, le Chinois Lin Dan est identifié comme une légende de la discipline. Comment ce grand joueur des raquettes s’est fait un nom ? Hommage à Lin Dan !

Les spécialistes du badminton diront que Lin Dan n’a pas été le seul à dominer les courts. Actuellement, on peut mentionner les noms de Kento Momota, Viktor Axelsen ou encore Cheng Long. Dans cette discipline, Taufik Hidayat, Lee Chong Wei, Peter Rasmussen ou encore d’autres ont prouvé par leur talent et palmarès qui font logiquement partie de la caste des grands joueurs. Néanmoins, Lin Dan semblerait sortir du lot par rapport à eux. L’as des volants possède de nombreuses facettes qui se différencient d’un joueur normal du badminton.


Sa personnalité


Comme le dire sans froisser l’image du joueur. Il n’aime pas perdre. Le calme et la patience ne sont pas les qualités de Lin Dan très différent du stéréotype chinois. Il possède un tempérament très marqué. Lors de ces matchs, Lin Dan s’avère un joueur agaçant et très perturbant envers son adversaire. Avec un fort caractère, il est en proie à la contestation lorsque la décision arbitrale n’est pas en sa faveur. Il proteste, souvent contre les appels de ligne et face à son opposant de court de badminton. Un jour d’avril 2008 a carrément pété un câble. À l’issue d’une défaite face à un Sud-Coréen lors de l’Open de Corée, le Chinois s’est emporté envers l’entraîneur adversaire qui est un compatriote.


Balançant sa raquette vers le coach, Dan n’a pas été tendre avec des mots insultants en considérant l’entraîneur de joueur coréen comme un “traite à la patrie”. Autre histoire qui entache qui souligne le comportement du Lin Dan. Il s’est fait remarquer de la mauvaise des manières lors d’une séance d’entraînement. La star des courts de badminton s’est battue avec son coach de l’époque (Ji Xinpeng, champion olympique en 2000) lors d’une séance. Pas très gentil Super Dan. L’image du joueur s’explique en raison de son appartenance à l’armée chinoise. Lin Dan est officier dans l’armée populaire. C’est grâce à cette personnalité pleine de rage que Lin Dan a construite son palmarès. Parmi ces fans et les journalistes, il est devenu bankable malgré ses faits peu glorieux. Le charisme et le génie du joueur ont pris le pas sur ses déboires caractériels.


Son jeu


Un fin tacticien capable de changer le déroulement d’une rencontre ! Le pragmatisme semble être le fait d'armes du joueur qui peut renverser une tendance en sa faveur. Des étudiants lyonnais de l'UFRSTAPS ont livré leur analyse concernant le jeu de Lin Dan face à deux joueurs aux styles différents. Face au Malaisien Lee Chong Wei et le Danois Peter Gade sur un set, le Chinois a eu des approches diverses en match.


Pour le premier, Dan a privilégié le jeu d’endurance avec des variations de trajectoire. Au cours d’un point, il a joué beaucoup de frappes en fond de court pour chercher l’erreur de l’adversaire. Pour déjouer Chong Wei, le Chinois s’est avéré très technique et patient pour dominer le match sans obligatoirement chercher des coups gagnants. Jouer sur le physique de Lee ChongWei afin que ce dernier soit contraint à un moment donné à la faute. Les étudiants ont caractérisé Lin Dan comme un défenseur opportuniste et attaquant placeur.


Lin Dan peut fasciner par le fait de jouer contre-nature. Il est prêt à s'adapter au jeu de son adversaire pour mettre en avant ses capacités tactiques. Durant sa carrière professionnelle, la légende du badminton a marqué les esprits sur les courts avec son talent intrinsèque et son pragmatique tactique en se calant sur le rythme de jeu de son adversaire.



Son ennemi de toujours : Lei Chong Wei


Au tennis, il a eu Federer/Nadal, au canoë Tony Estanguet/MichalMartikán, en cyclisme Luis Ocana/EddyMerckk ou encore Alain Prost/Ayrton Senna en Formule 1. Les rivalités historiques dans le sport ont marqué le public. Le duel entre Lin Dan et Lei ChongWei en fait partie. Cette rivalité a engendré un fort intérêt au badminton auprès des amateurs de jeu tant les matchs étaient intenses.


40 confrontations entre les deux joueurs ! C’est le Chinois Lin Dan qui a remporté le plus de matchs contre le Malaisien Lee Chong Wei. Le premier a récolté 28 victoires dont son deuxième sacre olympique à Londres (15–21, 21–10, 21–19) ou encore le titre de champion du monde en 2011 (20–22, 21–14, 23–21). Pour le Malaisien, 12 victoires contre le Chinois avec notamment des victoires en finale de Super Series Finals. Considéré comme l’un des plus grands joueurs du tous les temps, Lee Chong Wei possède un palmarès plus fourni que Lin Dan, cependant, n’a pas de trophée prestigieux aux yeux du public. Pas de titre de champion du monde, ni de victoire olympique. Lin Dan lui a barré la route du succès.


Hormis sa rivalité avec Lee Chong Wei, Lin Dan a entretenu une relation amicale avec lui. Hors des terrains, ils sont amis. D’ailleurs, le Malaisien a assisté au mariage du Chinois. Les joueurs se sont lancé de véritables fleurs concernant leur duel et leur carrière professionnelle. Si Lin Dan est devenu une légende du badminton, c’est grâce à Lee Chong Wei (et réciproquement).


Ses titres


Figure marquante du badminton, Lin Dan met fin à sa carrière à 36 ans. Le Chinois a commencé à écrire son nom dans la discipline en devenant à 20 ans, n°1. Cette place lui a été contestée sur des courtes périodes en 2006 et 2009 à cause de Lee Chong Wei. Sa domination s’est doucement estompée en raison de son âge avancé et surtout des blessures récurrentes.


Durant sa carrière, elle a accumulé beaucoup de trophées et même des records dans certaines compétitions. En simple, il détient le plus grand nombre de victoires en championnat du monde avec 5 titres (2006, 2007 2009, 2011 et 2013). Il a d’ailleurs enchaîné trois victoires mondiales. En outre, il a remporté deux médailles d’or en battant à chaque fois Lei Chong Wei. Par équipe, il a décroché 5 succès en Thomas Cup (compétition masculine) et 6 victoires Sudirman Cup (tournoi mixte).


Toute carrière a une fin pour une légende ! Après 20 ans d’activité au haut niveau, il a pris sa retraite à 36 ans avec 666 matchs remportés contre 131 rencontres perdues. Lors de ses adieux aux courts de badminton, il a déclaré avec beaucoup d’émotions : « J'ai tout dédié à ce sport que j'adore ».


Source :


https://en.wikipedia.org/wiki/Lee–Lin_rivalry (La rivalité Lee Wong Wei-Lin Dan, Wikipédia)






236 vues0 commentaire

Comments


bottom of page