top of page

Les X Games en mode Handisport

Lors de cette édition estivale des X Games à Minneapolis (Minnesota), il y a eu une grande nouveauté. Des athlètes déficients physiques ont participé à une épreuve dans leur catégorie : Adaptive Skateboard Park. Annoncés il y a quelques temps, les X Games intègrent pour la première fois ces sportifs qui ont fait du grand spectacle. Petit débrief de cet événement particulier qui a rythmé les Summer X Games 2019 à Minneapolis.


X Games 2019 Minneapolis
Source Photo Jambase

L’apparition de cette épreuve inédite pour les skateurs déficients physiques s’est mise en œuvre à l’aide de Ryan Sheckler. En effet, ce dernier, grand nom du skateboard a débloqué des fonds avoisinant les 10 000 dollars avec sa fondation pour permettre aux athlètes d’être invité à cette compétition de sports extrêmes. D’ailleurs un groupe d’enfants handicapés se sont initiés au skate en compagnie de professionnels de la discipline, le temps d’un week-end. Maintenant, nous allons nous concentrer sur la compétition se déroulant le samedi 3 août.


Pendant la durée de ce concours de skate, les 8 participants devaient effectuer des passages d’une quarantaine de secondes pour remporter la médaille dorée. À chaque fois qu’un concurrent chute, un autre prend le relais afin de glaner des points en faisant un maximum de tricks. Pour revoir ce Adaptive Skateboard Park remporté par le Brésilien Vinicios Sardi, vous pouvez visualiser le résumé, ci-dessous avec la présentation des 8 paraskateurs :



Source Vidéo : X Games Youtube

Vinicios Sardi



Source Photo : Mark Kohlman/ESPN


Vinicios Sardi remporte la médaille d’or au X Games à la suite d’une prestation en skate malgré l’absence de ses deux jambes (du pied jusqu’au genou) due à une malformation congénitale à la naissance. Natif de São Paulo, le Brésilien de 23 ans pratique le skateboard depuis 7 ans.  C’est grâce à l’influence de grands skateurs comme Pedro Baros, Tony Hawks et surtout Aaron Fotheringham que Vinicois Sardi se met à cette discipline. En 3 ans de compétition, le skateur a déjà 4 fois champion paraskate au Brésil. Utilisant ses mains pour effectuer ses tricks, le Brésilien surmonte aisément son handicap et rêverait probablement d’une médaille d’or aux Jeux Paralympiques à Tokyo.


Felipe Nunes


Source Photo : Chris Tedesco/ESPN


Comme Vinicios Sardi, Felipe Nunes confectionne ses figures avec la force de ses mains. Âge d’une vingtaine d’années, il offre au Brésil une médaille d’argent au X Games lors du Adaptive Skateboard Park. Commençant le skateboard à 13 ans, Felipe préfère se déplacer en planche à roulette pour faire ses acrobaties que prendre un fauteuil roulant. En plus, ses prouesses techniques en skate ont impressionné Tony Hawks lors du Tampa AM (Floride) en 2017. À la suite d’un accident à 6 ans, le Brésilien, issu de Curitiba, a trouvé d’autres moyens pour surmonter son handicap. Cette deuxième place à Minneapolis en est une preuve.


Mike Minor


Source Photo : John Sciulli Getty Images

Mike Minor n’est pas un inconnu du monde de l’handisport. En effet, l’Étatsunien de 29 ans a fait partie de l’équipe nationale paralympique. Amputé du bras-avant droit, Minor s’est distingué par quelques réussites olympiques. Pour ses premiers Jeux Paralympiques d’hiver à Pyeongchang (2018), il glane une médaille d’or en banked slalom et obtient le bronze en snowboard-cross. En plus, il est devenu champion du monde en snowboard-cross en 2017. En fin de compte, le natif de Scranton (Pennsylvanie) a donc de l’expérience sur une planche au vu de cette troisième place sur le podium dans cette épreuve pour sportifs adaptés au X Games.


Evan Strong


Source Photo :ADAPTIVE ACTION SPORTS ADVOCATE LIVE-BEYOND-LIMITS

Quatrième de la compétition, Evan Strong utilise une prothèse pour se déplacer en skate. Il perd sa jambe gauche à cause d’un accident de la route provoqué par un chauffard alcoolisé. Strong possède un palmarès remarquable avec un titre paralympique à Sotchi (2014) en snowboard. Il est aussi multiple champion du monde de la discipline. Par ailleurs, l’Étasunien se distingue aussi en tant que surfeur de grande vague.


Matt Farage


Crédit photo : capture d’écran

Malgré la perte de sa jambe gauche, Matt Farage s’est bien illustré dans le concours en prenant quelques risques sur certaines figures lors de ses passages. Malheureusement, il termine à la cinquième place. Pour la suite de cette carrière, il a l’objectif de s’envoler aux Jeux Paralympiques de Tokyo, l’année prochaine. La route semble dure et intense. Mais, participer aux Jeux n’est pas une mission impossible.


Oscar Loreto Jr.


Source Photo : Olympic Chanel

À la sixième position, on se trouve avec Oscar Loreto Jr. Perdant une majorité de ses doigts aux deux mains et une jambe, l’athlète trouve du réconfort dans le skate grâce à son idole : Jon Comer. Ce texan est une légende du skateboard puisqu’il est le premier à passer au niveau professionnel avec une prothèse pour remplacer sa jambe. D’ailleurs, le documentaire Never Been Done retrace son parcours exceptionnel. Avec An Ode to Jon Comer, le réalisateur, Ben Stoddard, voulait rendre hommage à cette icône des années 90 qui a inspiré des jeunes d'aujourd’hui comme Loreto Jr. En effet, ce dernier apparaît dans ce long-métrage en nous plongeant dans son quotidien et racontant son histoire particulière avec sa planche à roulette.


Noah Elliot


Crédit Photo : Team USA Adaptive Swonboarding

Comme Mike Minnor et Evan Strong, Noah Elliot représente les États-Unis en paralympique. D’ailleurs, il remporte l’or en banked slalom et le bronze en snowboard aux Jeux d’hiver de Pyeongchang. Dans la compétition, la performance n’était l’enjeu principal mais le plaisir de représenter le sport pour personnes handicapées aux X Games pour Elliot. Avec son sourire et sa joie de vivre, il se place au septième rang.


Andy Hernandez



Source Photo : Gallery Photos Adaptive Action Sports Crew

Andy Hernandez termine ce classement de cette première épreuve dédiée aux paraskateurs. Même s’il a chuté de nombreuses fois comme ses concurrents, il a démontré qu‘il possède du talent avec quelques figures. Par ailleurs, il performe avec son handicap avec Adaptive Action Sports, une organisation fondée par Daniel Gale et Amy Purdy en 2005 à Frisco, qui crée des événements sportifs en faveur de personnes handicapées.


64 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page