top of page

Le roi Pelé a fait gagner 2 Coupes du monde au Brésil

Le Brésil a pleuré sa légende en 2022 ! Le roi Pelé s’est éteint à l’âge de 82 ans. L’Auriverde a marqué de son empreinte le monde du football. Avec un talent unique et exceptionnel, il possédait un palmarès incroyable avec son club de Santos et surtout sa sélection. Le roi Pélé est le seul à avoir gagné 3 sacre mondial. Cependant, la légende a guidé le Brésil au triomphe mondial, à deux reprises. On vous explique pourquoi.


Le roi Pelé, une carrière légendaire


Pélé, le plus grand joueur de tous les temps ! Le Brésilien a marqué l’histoire du football mondial sur le terrain. Virtuose et phénomène du ballon, le roi Pelé est même considéré comme l’athlète du XXe siècle par le Comité international olympique. L’Auriverde décédé à 82 ans a fait toute presque sa carrière dans son club de cœur, Santos. Il a remporté notamment 2 victoires en Copa Libertadores. Mais le roi marque les fans de football grâce à ses 3 succès mondiaux.


Pelé a contribué l’obtention de 3 étoiles sur la tunique de la Seleção. En 1958, il est élu meilleur joueur du mondial en Suède avec 6 réalisations. D’ailleurs, il a réalisé un triplé en demi-finale contre la France (5-2) et effectué un doublé face à la Suède en finale (5-2). Lors de la Coupe du monde 1970 au Mexique, Pelé a inscrit 4 buts dont un en finale contre l’Italie (4-1). Contrairement en 1959 et 1970, le Brésilien a gagné la compétition prestigieuse au Chili en 1962 sans avoir aucune importance dans la sélection nationale.


Pelé absent pour le Brésil lors de la victoire au mondial 1962


Le roi n’a pas été le facteur x pour décrocher la deuxième Coupe du monde pour le Brésil. Le joueur a vu sa participation écourtée. En effet, dès le deuxième match en phase de groupe, il est victime d’une blessure à l’aine contre la Tchécoslovaquie (0-0). Le Brésil sans Pelé, c’est toujours le Brésil. Le roi s’est fait remplacer dans des bonnes conditions par Amarildo, un remplaçant qui a tenu toutes les promesses. L’avant-centre, qui a évolué à Botafogo et au Milan AC, a été l’élément important à la deuxième étoile (3 buts) aux côtés de la tête pensante du Brésil, Garrincha.


Le dribbleur qui ridiculisait ses adversaires ! Le gaucher Garrincha a idéalement compensé le forfait de Pélé au mondial 1962. Il a mené cette brillante Seleção sur le toit du monde avec 4 réalisations. Le métronome a été décisif lors de la demi-finale contre le Chili (4-2) en délivrant une assistance et inscrivant un doublé. Impliqué dans la victoire finale du Brésil au détriment de la Tchécoslovaquie. Garricha a reçu logiquement le titre individuel de meilleur joueur du mondial et termine aussi la première place des buteurs. Malgré l’absence du roi Pelé, le Brésil s’est aidé du maître à jouer Garricha pour écrire son histoire dans le football mondial.

4 vues0 commentaire

Comments


bottom of page