top of page

Le bruit, la haine du sportif ?

Le bruit dynamise le jeu mais nuit aussi. Dans certaines disciplines, la concentration est fondamentale pour réaliser une bonne performance dans une compétition. Explication de la dimension sonore en sport.


Le golf et le tennis, les exemples contre le bruit !


Lors d’un départ de jeu, le sportif s’installe d’une atmosphère neutre. Grâce à cette ambiance silencieuse, il doit avoir une concentration optimale pour effectuer un geste technique de manière parfaite. Dans le golf ou le tennis, le silence est prédominant. Ces disciplines demandent de la précision et de la perfection du mouvement pour atteindre son objectif. Le joueur de tennis cherche à servir parfaitement afin de mettre en échec son adversaire. Au golf, le pratiquant frappe la balle petite balle blanche avec son club dans le but de se rapprocher du trou qui se trouve à une longue distance. Hormis ces deux pratiques, le tir sportif, le tir à l’arc ou le billard appartiennent à l’univers du silence où la concentration et la précision sont primordiales.


Le bruit, un parasite pour le rendement du sportif face au silence


Un petit bruit ruine la performance du sportif au sein de lieu acoustique. Lors du service, le joueur de tennis peut très vite perd ses nerfs et le fil de la rencontre en cas de sons nuisibles du public avant la frappe. Les spectateurs peuvent employer des onomatopées ( oh, ah, ect...) pour témoigner leur émotion si l’échange entre les deux joueurs en pleine action devient spectaculaire. Dans le cas contraire, les supporters gênent les sportifs. Effectuant un mouvement de façon coordonnée et mécanique, les golfeurs possèdent une forte probabilité de rater leur swing en manquant leur cible. Ainsi, les sportifs se nourrissent du silence dans un environnement impartial pour s’employer à bon escient sur le terrain.


Le silence comprend une question de respect


Au Rugby, les transformations et les pénalités se déroulent comme dans un lieu sacré. Le buteur est le centre de toutes les attentions avant de frapper le ballon. Il vit un moment important puisqu’il doit réussir une action décisive impliquant le score du match. Surtout dans sur des pénalités ou transformations excentrées et difficiles à mettre, le buteur accumule de la concentration devant un public silencieux et respectueux. Dans cette discipline de contact, le respect du silence est culturel par Football où les supporters se permettent de crier ou d'insulter le tireur adverse pour qu’il rate son penalty. Le bruit est proscrit dans les moments importants à des fins de civilité et de politesse. Mais lorsqu'une rivalité sportive entre deux joueurs ou deux équipes, le public peut devenir bruyant.


Le tennis et le golf sont comparable à une bibliothèque, le bruit est une transgression de la loi. Le sportif joue pour gagner et performer face à l’adversité. Bien que ses qualités et son talent, il doit dresser une prestation optimale sur le terrain en s’accommodant aux faits sonores. Dans certains sports, le silence fait partie de la concentration pour entamer le jeu. Elle est intégrante dans la tradition bourgeoise en sport avec la notion du gentlement's agremment. Le bruit est un moyen irrespectueux envers les sportifs. Pour d’autres, c'est le moyen de donner de l'énergie au protagoniste . On peut mentionner des concours en saut en hauteur, longueur ou triple saut dans lesquels le sportif a besoin de la voix du public.

Σχόλια


bottom of page