top of page

La puissance des États-Unis lors du mondial au Canada

Domination étatsunienne sur les patinoires féminines. Les Nord-Américaines ont soulevé son 10e titre mondial. Retour sur un parcours presque parfait au Canada pour trôner le toit du monde.

Une phase de groupe avec un accro pour les États-Unis


Les Etats-Unis ont signé juste un revers dans leur groupe A. Ils ont roulé cependant sur le Japon (7-1, la Suisse (9-1), la République Tchèque (6-2) mais sont tombés contre les Canadiennes favorites du monial féminin. La formation de John Wroblewski est tombée contre le Canada. Les Etatsuniennes se sont inclinées après les tirs au but (4-3, TAB). Deuxièmes du groupe derrière le Canada, elles ont retrouvé le pays hôte en finale.


Une phase finale bien négociée jusqu’au duel pour le titre


Un rouleau compresseur sans aucune pitié ! Les USA ont éliminé leurs adversaires avec une large domination. Ils ont battu l’Allemagne en quart (3-0) grâce à Amanda Kessel, Hannah Bilka et Abbey Murphy. Les Etatsuniennes ont sorti la République Tchèque à l’issue d’une démonstration clinique (9-1). Tessa Janecke, Hilary Knight et Amanda Kessel ont brillé avec un double durant cette rencontre à sens unique. Les Canadiennes, victorieuses difficilement de la Suède en prolongation (3-2) et de la Suisse (5-1), ont fait face à nouveau aux Etats-Unis afin de s’offrir un éventuel 13e sacre mondial dans leur histoire.


Les États-Unis titrés au pays à la feuille d'érable


Canada - États-Unis en derby très fréquent pour le titre mondial. Les deux nations dominantes se sont rencontrées 20 fois avant cette finale. Les Canadiennes sont à leur avantage avec 12 succès pour 8 revers. Sur la glace du CCA Centre situé à Brampton, les Etatsuniennes ont pris la mesure l’évènement pour rafler la coupe (6-3). Néanmoins devant leur public, le Canada a donné le ton dans le premier tiers en ouvrant le score grâce à Marie-Philip Poulin mais a été rattrapé par son adversaire à la suite de l’égalisation d’Abbey Murphy. Les locaux ont dominé la deuxième période par l’intermédiaire de Brianne Jenner auteure d’un doublé alors qu’Hilary Knight avait remis les compteurs à zéro entre temps. Dans le dernier acte, les visiteurs ont fait exploser le verrou canadien avec 4 buts inscrits. Les Etatsuniennes ont déferlé sur la cage canadienne grâce aux buts de Knight qui marqué à deux reprises, Caroline Harvey et Cayla Barnes. Hormis le 10e sacre des Etats-Unis, on peut mentionner la relégation de l’équipe de France en division inférieure après un bilan de 4 lourdes défaites en autant de rencontres.

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page