top of page

Kento Momota, noyé par les blessures, annonce sa retraite à 29 ans

Il y a eu un Kento Momota avant et après cette terrible tragédie. Le Japonais de 29 ans, ancien n°1 mondial au badminton, met fin à sa carrière en étant en proie aux blessures.

Les volants de badminton


Kento Momota, au sommet du badminton mondial, frappé par un drame


Avant la domination de Viktor Axelsen, Kento Momota posait ses fessiers sur le trône avec la couronne. Le Japonais était le joueur dominant après l'ère Lin Dan. Il se place au sommet avec un palmarès digne des grands avec notamment l'obtention de 2 sacres mondiaux (2018 et 2019). Kento Momota fait l'étage de son talent pour rester une année en tant que n°1 mondiale. Cependant, le Japonais fait place à la tragique. En 2020, il est victime d'un accident de la route qui lui cause de nombreux dommages corporels. Momota est hospitalisé pour une fracture du nez, des lacérations faciales et des lésions aux deux jambes. Ce moment trafique atteint son physique et surtout son moral. Il s'est battu pour être à son meilleur niveau.




« Je sentais que je ne pourrais plus redevenir numéro un mondial »


Clap de fin à 29 ans ! Kento Momota n'apparaîtra plus sur le circuit mondial après avoir annoncé sa retraite. Le badiste nippon ne s'est pas remis du drame à l'image de sa situation au classement du BWF. En simple messieurs, je trouve à la 180e position du World Tour BWF. Au vu de la situation, Kento Momota a pris la décision de se retirer des courts professionnels de badminton. « Depuis l'accident de janvier 2020, il y a eu beaucoup d'épreuves, a déclaré Momota lors de la conférence de presse à Tokyo, le 18 avril dernier dans le cadre du Thomas et Uber Cup (Olympics.com). J'ai tenté des choses, mais je n'ai tout simplement pas réussi à combler le fossé émotionnel et physique entre qui j'étais et qui je suis. Je sentais que je ne pourrais plus redevenir numéro un mondial, a-t-il expliqué pour parler des circonstances malheureux survenus après l'accident. Je ne pouvais pas me bouger sur le terrain comme je le souhaitais, j'étais fatigué comme jamais auparavant. J'ai essayé. Mais je sentais qu'il n'était plus possible d'être rythme des meilleurs joueurs du monde », a ressenti le joueur qui a atteint sa limite. Durant cette conférence de presse, Kento Momota a précisé qu'il voulait désormais se concentrer sur la formation de joueurs en devenir sur la scène japonaise.




0 vue0 commentaire

Komen


bottom of page