top of page

Judo Sourd : 2 médailles pour la France aux Mondiaux 2024

Les tricolores en minorité mais récompensés. La délégation française s'est présentée lors des championnats du monde de judo sourd à Turkestan au Kazakhstan.


Deux combattants qui luttent sur le tatamis


Raphaël Ourednik en bronze et Ninon Tailly 5e pour le judo français lors des Mondiaux 2024


Deux représentants français lors des Mondiaux 2024 en Europe de l'Est : Raphaël Ourednik et Ninon Tailly. Le jukoka de Saint Geneviève Sports s'est contenté de la 3e place. Raphaël Ourednik a pris la médaille de bronze dans la catégorie des - 81 kg alors qu'il était champion du monde en 2021 à Versailles. Ninon Tailly, licenciée au AJ Châteauroux, a terminé sa compétition à la 5e place dans la catégorie des - 78 kg.



L'Ukraine dominante devant le Kazakhstan et la Corée du Sud


L'Ukraine a été rayonnante avec un total de 14 médailles dont 6 titres. Anna Shoskatk (-52 kg féminin), Sofia Volyanuk (-57 kg féminin) et notamment Hevorhian Hevorth (-81 kg ) ont été champions du monde dans leur catégorie respective. La délégation ukrainienne a fait carton plein en raflant l'or par équipes chez les femmes et les hommes. Le pays hôte, le Kazakhstan, a récolté 13 médailles dont 3 titres avec notamment l'or d'Altynbek Kakitaev (-60 kg), Shadiyar Kuandyk (-73 kg). La Corée du Sud a signé une bonne performance en comptant 7 médailles par l'intermédaire de Minseok Kim (-90 kg), Hyonah Lee (-63 kg féminin). En outre, on peut mentionner la prouesse de l'Algérie qui prend 2 médailles dont le titre de championne du monde de Belinda Bouchard Sadi et du Japon avec le sacre de Masaki Sato (-66 kg féminin). Le Mexique s'est fait sa place en détenant une médaille, celle de Maria Isabel Hitron titrée chez les -48 kg féminin.




0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page