top of page

Jon Jones, le monstre dominant de l’UFC

Un retour fracassant après 3 ans d’absence ! Jon Jones a marqué les esprits à la suite de sa victoire de façon clinique contre le Français Ciryl Gane lors de l’UFC 285. Le Nord-Américain possède le costume de légende du MMA alors que sa carrière n’est pas finie. Décryptage d’un être hors-norme de l’octogone.

Crédit Photo : Zuffa LLC via Getty Images

John Jones comparable au champion poids lourds de la Boxe


Masterclass de John Jones contre Ciryl Gane ! Le natif de Rochester a signé un succès expéditif contre le Français grâce à une soumission venant des enfers dès le premier round. Dans un duel à sen sens, « Bones » a montré, aux yeux des adeptes du MMA, ses qualités d’utilisation de l’espace pour mettre la pression à son adversaire et son aisance incontestable au sol. Ciryl Gane a été complètement annihilé par ses mouvements offensives et défensive en raison l’emprise imposante et spatiale dans l’octogone de Jones. Ce dernier a contré toutes les initiatives de l’adversaire dans le jeu debout pour chercher à projeter au sol.


La lutte, le secteur idéal de Jon Jones. Le revenant de l’octogone a fait vivre un calvaire à Ciryl Gane après avoir subi un takedown. Jones a été le maître en lutte car il a empêché le Français de prendre ses appuis pour se relever. Déséquilibré de toute parte, Gane va être envoyé contre la cage et tentera de trouver des solutions défensives afin de sortir du piège. Cependant, Jon Jones, étouffant son adversaire contre la cage, met un terme au combat par une guillotine chirurgicale sans la moindre difficulté. Un triomphe tactique et technique qui lui permet de prendre le même chemin que le boxeur, Oleksandr Usyk.



Seigneur des mi-lourds à roi des poids lourds. Jon Jones est réapparu dans l’octogone en montant de catégorie. Ce changement s’est avéré justifié puisqu’il détient la ceinture de la catégorie reine tout comme un Ukrainien. Oleksandr Usyk est au sommet la Boxe mondiale à la suite de sa double victoire contre Anthony Joshua pour obtenir et conserver les trois ceintures de champions des poids : WBA, IBF et WBO. Comme Jon Jones, le boxeur a régné chez les mi-lourds avec l’unification de toutes les ceintures. Le combattant de MMA possède aussi la même image qu’un basketteur légendaire du Basket.



Jon Jones, le GOAT tel un Mickael Jordan


Bones, le meilleur de tous les temps qui a apposé sa signature dans l’octogone ! Le combattant a commencé à faire des étincelles à l’âge de 21 ans. Jon Jones marque l’UFC avec la ceinture de champion des poids lourds en donnant la leçon aux meilleurs de la catégorie. Il a notamment battu deux fois Alexander Gustafsson, a dominé Daniel Cormier, Vitor Belfort, Quinton Jackson et surtout Lyoto Machida. Le GOAT du MMA signe un bilan de 27 victoires en 29 combats. Malgré des actes controversés durant sa carrière, il est l’égal de Mickaël Jordan.


Une aura significative dans l’octogone semblable à celle de Mickael Jordan sur les parquets. Il a été l’acteur d’une révolution dans la manière de combattre. Jon Jones a innové par sa polyvalence technique et physique que ce soit au sol ou debout. Eclectique dans la zone de combat, le combattant étasunien est une arme pragmatique qui lit facilement les faiblesses de l’adversaire. Mickael Jordan a permis à la NBA d’avoir une exposition mondiale grandissante en tant la tête d’affiche du Basket moderne dans les années 90. Sous le maillot des Chicago Bulls, il a construit sa légende grâce à son talent, son charisme, sa personnalité et ses titres. « Bones » semble avoir le même impact au MMA bien que 3 ans d’absence en dehors des octogones.


0 vue0 commentaire
bottom of page