top of page

Hécatombes au Mondial féminin en Australie !

Des surprises et que des surprises. Ce Mondial féminin 2023 semble rentrer dans une troisième dimension par rapport aux évènements produits dans la phase de poule. Résumé de la première partie de la compétition.

Mondial Féminin

Une grande favorite et nations importantes aux oubliettes au Mondial féminin


Quelques nations au haut du classement féminin FIFA ont raté la marche. Il y a les Allemandes d'Alexandra Popp, doubles championnes du monde, qui ont été éliminées à la surprise générale du groupe H. La Nationalefl a quitté la compétition après leur défaite contre la Colombie (1-2) et le nul contre la Corée du Sud (1-1) alors que cette formation n°4 mondiale avait étrillé les Marocaines (6-0). 8es au rang mondial, Les Auriverde ont chuté elle aussi en ne réussissant pas à se qualifier au sein du groupe F face au Panama (4-0), à la Jamaïque (0-0) et la France classée première (1-2). Par ailleurs, Marta, joueuse marquante de la discipline, a décidé de mettre fin à sa carrière à l’âge de 37 ans. Le Canada, 7e, est tombé à la trappe dans la poule B malgré une victoire contre l’Australie (3-1).


Les grandes tombent et les petits passent


Alors que certaines ont été éliminées, d’autres se sont qualifiées en 8es de finale ! On peut prendre l’exemple de l’Afrique du Sud qui a pris la deuxième place du groupe G grâce notamment à son succès dans un scénario spectaculaire contre l’Italie (3-2). Pour sa troisième participation, les Sud-africaines ont créé la surprise prenant la première fois son billet vers la phase finale. De même pour le Maroc, victorieux à deux reprises contre la Corée du Sud (1-0) et la Colombie (1-0) pour son premier Mondial. La Colombie est au rendez-vous comme le Nigéria et la Jamaïque.


Pour les 8es de finales, l’Afrique du Sud devra surmonter le grand obstacle néerlandais alors que les Marocaines feront face au Bleues d'Hervé Renard. Le Nigéria essayera de faire tomber les Anglaises, championnes d’Europe en titre. Confrontation d’outsider entre la Colombie et la Jamaïque. On peut mentionner des chocs au sommet avec Suède-États-Unis et Japon-Norvège.

0 vue0 commentaire

Comentários


bottom of page