top of page

Gabriel Medina victorieux après une phase dépressive


Les problèmes psychologiques arrivent même au grand sportif. Gabriel Medina en est un parfait exemple. D’ailleurs, le surfeur brésilien s’est éloigné de la compétition pour se ressourcer mentalement. Cette absence lui a fait du bien puisqu’il a remporté le Challenger Series à Saquarema. Retour gagnant après une grosse dépression.


Gabriel Medina contraint à faire une pause


Medina hors des eaux pour un repos forcé. Gabriel Medina s’est retiré des compétitions de surf. L’athlète auriverde avait déclaré son épuisement concernant ses nombreux efforts pour maintenir un niveau élevé en compétition sur une longue durée. Exprimant sur son compte Instagram, le triple champion du monde a donc décidé de « prendre du temps pour récupérer physiquement et mentalement. J'ai des problèmes émotionnels à gérer. Je sors de quelques mois très épuisants. Reconnaître et admettre que je ne suis pas bien a été un processus très difficile, et décider de prendre du temps pour prendre soin de moi a peut-être été la décision la plus difficile que j'aie jamais prise de ma vie », a avoué Medina dévoilant sa santé mentale préoccupante, en janvier dernier. Il n'est pas le seul à ressentir cette souffrance. Simone Biles et Naomi Osaka sont passées par cette fatigue mentale. Gabriel Medina a pu néanmoins surmonté cette période douloureuse. Partir loin des mers pour resurgir à 100 %.


Succès au Challenger Series à Saquarema


Après une longue absence prolongée de la compétition suite à une lésion au genou, Gabriel Medina a repris enfin les vagues en novembre dernier. Il semblait vraiment impatient à se distinguer à l’image de son succès lors du Challenger Series à Saquarema. Le Brésilien s’est imposé en finale contre le Marocain Ramzi Boukhiam avec un total de 13,67 contre 13,43. Medina a dû s’employer face à un adversaire entreprenant qui a donné le ton. Boukhiam s’est mis en valeur avec un deuxième passage noté à 7 et un 5e évalué à 6,43. En retard après avoir effectué 6 vagues, Gabriel Medina a réagi de fort belle manière sur ses deux derniers passages gagnants : 7,17 et 6,50. Triomphe pour l’Auriverde dans cette compétition qui a sorti, durant son parcours, son compatriote Joao Chianca (10,87-10,60) en demie et le Français Maxime Huscenot (10,40-7,77).


Bien qu’un parcours semé d’embûches, Gabriel Media paraît prêt à s’engager, dans les bonnes conditions, à une nouvelle saison du Championship Tour. Il pourrait donc rêver d’une quatrième couronne mondiale. Quête au titre à partir du 29 janvier à Hawaï.


bottom of page