top of page

Football Féminin : l'histoire de la première Ligue des Champions en Afrique

En Europe, la Ligue des champions est très reconnue en Europe avec la domination en termes de victoires en faveur du Real Madrid chez les hommes et de l’Olympique Lyonnais chez les femmes. La prestigieuse compétition se décline aussi dans d’autres continents notamment en Afrique. Dans ce continent, la Ligue des Champions était essentiellement ouverte aux hommes. Depuis juillet 2021, la donne a changé. Les femmes ont désormais leur propre compétition. Histoire de la toute première édition de la Ligue des Champions pour femmes en terres africaines.

Contexte du football féminin en Afrique


Les footballeuses africaines prennent de plus en plus d’ampleur ! Les fédérations du continent accueillent les femmes pour taper le ballon sur un terrain de football. En compétition, les équipes africaines prennent enfin leur envol pour affronter d'autres formations internationales. Lors de la dernière Coupe du Monde en 2019, les Africaines ont été présentes avec la présence du Nigeria, Afrique du Sud et le Cameroun.


Cependant, le football féminin a attardé à s’imposer notamment concernant les compétitions en Afrique. En effet, la première édition de la Coupe d’Afrique s’est déroulée en 1991 alors que celle des hommes a pris forme en 1957. Dans les années 90, la mouvance des clubs féminins apparaît au grand jour. On a notamment la fondation de l’équipe d’Hassacas Ladies FC (Ghana) et celle de Rivers Angels (Nigeria) dans cette période. Il faut néanmoins attendre plusieurs années pour voir d’autres équipes féminines se constituer.


Le développement du football féminin en Afrique est nettement remarqué. Les championnats domestiques s’affirment et se forment progressivement tels que la Hollywoodbets Super League en Afrique du Sud, la ligue féminine au Maroc, le championnat du Sénégal de football féminin ou encore celle au Nigeria. La compétitivité d’interclubs africains se dessine finalement avec la création de la première Ligue des Champions.


Le grand pas du football féminin avec la Ligue des Champions


Chez les hommes, la Ligue des Champions existe depuis l’année 1964. D’ailleurs, l’équipe la plus titrée s’avère la formation égyptienne d’Al Ahly avec 10 succès dont celle de la dernière édition. Au classement, Al Ahly devance l’autre club du pays des Pharaons Zamalek SC et les Congolais du TP Mazembe (5 titres chacun). Les femmes pourront désormais se distinguer dans cette prestigieuse compétition africaine. Les footballeuses africaines ont déjà goûté la ferveur de la première Ligue des Champions en 2021. La Confédération africaine de football a fait une grande avancée pour les femmes. Avec la fondation de la Ligue des Champions, le but est « de renforcer et de développer le jeu féminin autour du ballon rond. De meilleurs clubs et de meilleures ligues produiront de meilleures joueuses. Une Ligue des champions continentale mettra en valeur davantage de joueuses de talent sur un plan international et leur offrira une meilleure exposition », selon les dires d’Isha Johansen, vice-présidente du comité d’organisation de la CAF.

Le tournoi féminin est mis en œuvre avec la participation de 33 équipes. Le format de la Ligue des Champions s’est formé d’abord avec un tour préliminaire joué entre juillet et septembre. En novembre 2021 en Egypte, 8 équipes se sont affrontées en phase finale. On y trouvait Wadi Degla SC, AS FAR, AS Mandé, Hasaacas Ladies FC, Rivers Angels FC, Malabo Kings, Vihiga Queens, Mamelodi Sundowns. En novembre 2021, on a décerné la première Coupe aux Grandes Oreilles.


MamelodiSundowns, premier vainqueur de la Ligue des Champions féminine


Dans cette première édition de la Ligue des Champions, deux équipes se détachent : Hasaacas Ladies FC et Mamelodi Sundowns. Au sein de leur groupe respectif, elles ont convaincu en prenant la première position pour se qualifier en demi-finale. Les deux formations ont signé deux victoires et un match nul en 3 rencontres. Dans le dernier carré, Mamelodi Sundowns a fini par prendre le dessus sur les Équato-Guinéennes des Malabo Kings aux tirs au but (0-0 ;5-4). Concernant l’autre demie, Hasaacas Ladies FC s’est disposé l’AS FAR (2-1) avec l’influence d’Evelyn Badu, meilleure buteuse et joueuse de cette Ligue des Champions.


En Afrique, l’Histoire s’écrit avec un ballon rond féminin. Hasaacas Ladies FC - Mamelodi Sundowns, la grande finale du continent. Issue du championnat d’Afrique du Sud, Mamelodi Sundowns a soulevé sa première Ligue des Champions en dominant les Ghanéennes d’Hasaacas Ladies lors de la finale. Le club gagnant a ouvert le score par l’intermédiaire de Chuene Morifi puis doublé la mise grâce à Andisiwe Mgcoyi. Les Sud-Africaines ont réalisé la même performance que leurs homologues masculins victorieux de l’édition 2016.

8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page