top of page

Défaites : un genou au sol



Nous sommes dans les derniers instants du match. Les deux équipes se disputent un titre tant convoité. La rencontre est très équilibrée. Chaque camp s'est rendu coup pour coup durant les quatre quarts temps. Le score est à la faveur de celui qui défend dans ces dernières secondes (34-31). La formation menée bénificie de la possesion à la suite d'un blitz bien effectué. Le quaterback adverse est surpris par l'offensive défensive de l'équipe perdante. Il subit un sack d'un linebacker qui entraîne un fumble recouvert par un plaqueur du premier rideau. Après 3 séries réussies de 40 yards, l'équipe dominée au score se retrouve à 10 yards de la end-zone. 58 secondes, 4 tentatives, un objectif : gagner en marquant ce touchdown.


1e & 10. La tension est présente tout autour du terrain. D'ailleurs, les gens n'émettent plus aucun sons, au sein des tribunes peuplées à ras bord. En effet, l'enjeu est important dans cette dernière minute. Pour cause, deux supporters adverses sont à la limite de s'évanouir. Le premier qui soutient à mort l'équipe gagnante, murmure des mots incomprenhensibles afin que le score reste inchangé. Le second stresse parce qu' il ne veut pas que le nombre de gauche dépasse celui de droite. Au bord du terrain, les deux coachs se concentrent sur leurs tactiques à suivre pour contrer l'autre. Les remplaçants des deux équipes veulent voir leurs coéquipiers en jeu se battre jusqu'à la dernière seconde. Le QB de l'équipe perdante attend deux secondes avant de délencher sa passe vers son receveur. Sentant bien le coup, le Safety ennemi entrave cette connexion en gênant le WR pour provoquer une passe incomplète.


2e & 10. Le silence revient de nouveau après la joie de certains supporters sur cette première tentative ratée. La formation en retard au score se met en T. Le meneur de jeu analyse rapidement le placement de la défense adverse. Le jeu redémarre. Le QB fait semblant de transmettre le ballon main à main au running back et le lance pour son tight-end. Play Action. Ce dernier le récupère mais 5 yards plus tard, il se fait plaquer rigoureusement par le corner. Cette courte avancée donne de l'optimisme pour les supporters qui voient perdre leur équipe et tramsmet de la peur à ceux qui soutient l'équipe qui gagne.


3e & 5. La Red Zone est proche mais il faut prendre un long chemin pour s'y rendre. 10 yards à réussir, dèjà 5 parcourus et maintenant 5 à parcourir, se dit le RB. Il sent que son heure est arrivée. Enfin, être décisif dans ce match dans lequel les touchdowns ont été marqués uniquemement par les WR sur les longues passes du QB. Près du but, Le RB devrait être utile pour grapiller du terrain. Sur le point de saisir l'opportunité de marquer, le RB constate qu'il ne va pas participer à l'action. Le QB crie pour changer de tactique juste avant de lancer le jeu. Audible. Il a repéré une faille dans le dispositif défensif de l'adversaire. Le centre effectue le snap. Le QB dirige le ballon sur le WR gauche. L'intéressé capte le cuir à 3 yards en gagnant son duel face au corner. La progression s'interrompt puisqu'il est sorti du terrain. Le chronomètre est arrêté à 13 seconde. La prolongation, la gagne ou la défaite ?


4e & 2. Deux opportunités s'offrent aux perdants : le field goal pour égaliser ou le touchdown pour gagner. Quand on voit la ligne de scrimmage qui fleurte avec celle de la end-zone, marquer 6 points est plus tentant qu'inscrire 3 points. Ils décident tous de prendre le risque. Donc, pas de field goal. Une chose est sûre, c'est que si cette tentative est ratée... Sur cette dernière occasion, le QB sait déjà ce qu'il va faire et ses frères d'arme aussi. Cela va être un combat très intense. 13 secondes, 2 yards, deux équipes et un titre à chercher. Avant de lancer le jeu, le meneur de l'équipe rassemble l'ensemble de ses coéquipiers pour donner ses encouragements. "Donnez tout ce que vous avez. Rappellez-vous du match contre les Patriots. Gagner ce match est possible. Franchir ce mur adverse est surmontable. J'ai confiance en vous, ayez confiance en moi, mes frères ! ALLEZ, ON VA GAGNER CETTE GUERRE CONTRE CES ENCULÉS, PUTAIN DE MERDE !", hurle-t-il, de toutes ses forces, ses derniers mots. Ils sont prêts et regardent la défense adverse dans les yeux. Ils se placent tous à l'endoit où ils doivent être pour cette dernière action.


13 seconde et 4e & 2. Le QB prévoit de donner le ballon à son RB pour marquer ce TD en forme. Le futur porteur de balle devra s'aider des blocs des plaqueurs offensifs pour trouver un passage vers le TD dans un probable cafouillage de joueurs. Les zèbres seront vigilants sur ces dernières secondes très électriques. Le centre déclenche le snap. Le QB passe le ballon. Le RB démarre sa course. Tout le premier rideau de l'équipe perdante joue des bras pour obtenir une avancée mais le rideau adverse rispote très bien. Le porteur de balle, lui, voit un mur de joueurs devant lui. Après 3 pas, il décide de faire un saut tel que Barshim. Son saut est parfait. Le joueur survole ce mur devenu une muraille en béton.


Déjà, 3 secondes écoulées. Pendant ce vol, il fait soudainement face à deux corners à la même hauteur que lui. L'un vient le plaquer, l'autre essaie de prendre la balle. Sur le point de mettre la ballon dans la end-zone, le RB doit tenir physiquement face à ces deux tornades. Résistant dans un premier temps, le porteur de balle cède et perd le cuir. Fumble. La défense gagne la possession. Le corner, qui a provoqué le fumble, récupère le ballon et court traverser le terrain sans adversité. Deux zèbres en U. Touchdown. L'attaque perd le titre. La déception est grande. Tout le monde pensait gagner au sein de l'équipe qui dit au revoir au titre. Les remplaçants et le staff sont fortement attristés au bord du terrain. Sur la pelouse, l'ambiance est la même et se transcrit sur l'atitude de deux hommes : le RB allongé par terre en pleurs et à côté le QB, regard vide avec un genou au sol.

2 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page