top of page

Défaites : mon propre 100 m haies


Dans un dôme qui fait vivre tant d’ogres

J’étais prêt à tout défoncer

Au starting-block

Vers cette médaille à ma portée 


Ma chance, ultime, d’être enfin quelqu’un

Ces haies, des obstacles, pour obtenir une belle fin

Mourir en marquant l’Histoire

Pour que ma victoire soit dans toutes leurs Mémoires


Au centre de l’évènement,

Je sens mon sang bouillir chez Dante 

À contre-sens, ce compte à rebours

Dictera mon comportement 

“Cours, Cours !!”

Impératif dans cette course

1, 2, 3, j’entends ce coup de feu

100 mètres me séparent de ce vœu

“Saute bravement cette rude adversité

Dépasse ces ennemis à éliminer

Ce trophée est proche de toi

Franchis en premier

Et tu l’auras”


C’est moi qui me parle

Ces mots, mon courage

Pourque mes jambes résistent

Souffrent au-delà de la limite

Aillent jusqu’au Zénith

Finissent ce périple

Je ralentis, je suis faible

Mes concurrents me dépassent à toute vitesse

Je m’efforce à continuer

Je cède, quand même, mec

Mon corps est en retrait


Dernier à la ligne d’arrivée

Cette défaite


Fini cette quête

Mes liens se sont détachés

Pire, explosés


Au PLUS

bas

J’ai raté beaucoup haies

J’ai

chuté 7 fois

Je sens que tout le monde me hait


Ô Course, mon 100 m, mes haies, ma perte

Je voulais l’apogée, en fin compte, je resterai pour toujours à l’hypogée !

3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page