top of page

Défaites : Grandir



Je nage, à cet âge, dans une mare rouge pour le jeu.

Prendre un ballon mouillé et glissant pour gagner.

Comme dans le match Hongrie-Russie, j'ai saigné

Pour marquer enfin le but de la victoire dédiée à eux.


Crawl, Papillon, Dos ou Brasse

La manière ne m'égale

Homme de classe banlieusard

Je me balade


Très technique et assez physique,

Je vois le public m'acclamer en délire

Dribblant mes adversaires sur des vagues

Je grandis comme un tsumani incontrôlable.


Je Thorpe comme Popov avec la nage de Sjöström

Weissmuller ne me voit pas grand mais IMMENSE

En moi, il y a la vitesse de Phelps, le physique batave de van den Hoogenband

la grâce de Manoudou, le génie de Peligrini et les victoires de Thompson

D' IMMENSE, je suis maintenant un

TITAN

en ayant l'image du Léviathan

Humain qui allie les qualités traditionelles et modernes, fabulle tant.


Moi, tsar aquatique, je me noie,

Je commence à ouvrir mes yeux colorés dans le noir.

Mon spectacle n'était qu'un songe, le ballon se transforme en mensonge

Ce bassin de 50 mètres de longueur devient une baignoire d'un mètre de largueur.

Finalement, la grande douche froide.


Le réveil blesse ma soi-disant réalité.

petit je resterai

Le faible s'est cru avoir crû dans son monde rêvé

minuscule, je finirai


Faible frappe stoppée par le fort Nagy

Mes mains ne seront jamais celles de Filipović

Je parais un être exitant mais je nais qu'à être qu'une chose

Pour cause

En scutant mes os

Je me rends compte que je ne suis pas István Szívós.

4 vues0 commentaire

Комментарии


bottom of page