top of page

Avoir un corps parfait pour pratiquer l’Escalade ?

Grimper, une histoire de morphologie idéale ? L’Escalade est une discipline qui exige de nombreux facteurs physiques pour combiner la force, la coordination et la résistance. Le français Mickaël Mawem, spécialiste de l’épreuve du bloc, a livré sa réflexion concernant la dimension corporelle de la discipline.

Mickaël Mawem, mensurations d‘un grimpeur de bloc


L’Escalade, une montée à bloc ! Le bloc fait partie de l’une des épreuves de la discipline. Au côté de la vitesse et la difficulté, cette grimpe se fait à une hauteur de 5 mètres avec de multiples prises à franchir. Il faut détenir une qualité technique et un sens de l’équilibre pour atteindre le top. Mickaël Mawem est devenu un expert du bloc au vu de son palmarès : champion d'Europe de bloc en 2019 et sacré champion de France 2018 du combiné. L’athlète, natif de Nîmes, possède un physique fait pour cette épreuve. Mawem dispose d’une masse corporelle de 65 kg et mesure un mètre 70. Grâce à sa morphologie, il est capable d’allier le sens de l’équilibre et sa souplesse pour prendre des prises. L’aspect technique est primordial dans laquelle la gestuelle doit être au premier par rapport à la difficulté du bloc. Posséder ce corps dit être obligation ? Mickaël Mawem a partagé sa réflexion concernant le physique et l’Escalade.


Mickaël Mawem à GQ : « Si tu n'as pas de muscles, tu ne te soulèves pas. »


Tout type de corps peut s’harmoniser à l’Escalade ? Mickaël Mawem s’est entretenu avec le média GQ sur la question de la mobilité et de la construction du corps à la discipline. Il a défini les traits physiques d’un grimpeur lambda : « Ce serait sans doute un corps assez fin, très musculeux avec très peu de gras. Un grimpeur a le haut du corps beaucoup plus développé que le bas même s'il a beaucoup de force dans les jambes. Il a surtout un gainage important, du bout des pieds jusqu'aux yeux ! Pour le gabarit, on serait sur une taille moyenne autour d'1,75m et 1,80m et un poids aux alentours de 60-65kg. »


Le morphotype du grimpeur diffère selon les pays ! Le Français a montré la pluralité des physiques dans le monde de l’ascension. « Il y a des profils beaucoup plus petits, comme les Japonais par exemple, qui jouent beaucoup sur la mobilité et la coordination, a-t-il remarqué sur l’ensemble des épreuves en Escalade. L'Occidental au physique moyen va avoir plus de facilité à atteindre une prise d'escalade plus loin alors que celui qui fait 1,60m et pèse 50 kilos doit utiliser son corps différemment et a développé d'autres aptitudes, a poursuivi le Français concernant la morphologie européenne. Alors c'est vrai qu'être plus léger peut avoir des avantages, mais dans tous les cas c'est le rapport poids/puissance qui est primordial. Si tu n'as pas de muscles, tu ne te soulèves pas », a déclaré Mawem auprès du média destiné aux hommes.


Le principe en Escalade : soulever son poids. En partant de ce postulat, la pratique doit allier de nombreux éléments afin de surmonter des courtes ou longues ascensions par rapport à la difficulté et la positions des prises. La combinaison entre traits corporels et aptitudes techniques s’avèrent prédominants. Être léger en ayant de beaucoup de muscles semble la norme pour devenir un grimpeur

Comentarios


bottom of page