top of page

Alizé Cornet, enfin la vraie lumière !

Dernière mise à jour : 3 août 2022

Lors de l’Open d'Australie 2022, les Français se sont bien illustrés à l’image du parcours de Gaël Monfils ou des coups d'éclat de Benoît Paire. Mais la plus grande performance mise en avant revient à Alizé Cornet. La joueuse a décroché son premier quart de finale en Grand Chelem dans sa carrière professionnelle. Retour sur une épopée de la Française avec une émotion particulière.

La carrière de Cornet en montagnes russes


Des hauts pour Alizé


Si on veut être honnête, Alizé Cornet n’a pas marqué le tennis mondial par son palmarès avec seulement 6 tournois WTA remportés. Mais sa précocité au haut niveau a été fortement remarquée auprès du grand public. Pour sa première participation à Roland Garros lors de l’année 2005, elle s’est offert un succès au premier tour à seulement 15 ans. L’année suivante, Cornet a commencé sa carrière professionnelle alors qu’elle n’était pas encore majeure.


Elle a obtenu des succès probants sur le circuit mondial à l’image de sa victoire au tournoi WTA de Budapest (2008), celui de Katowice (2014) et de Gstaad (2018). En tournoi majeur, la Française s’est distinguée en accédant à plusieurs reprises aux 8e de finales notamment à l’Open d’Australie en 2009. Elle a fait des apparitions en sélection pour disputer la Fed Cup. D’ailleurs, elle a participé à la finale perdue en 2016 contre la République Tchèque (2-3) et a fait partie du groupe lors du succès de 2019 face à l’Australie (3-2).


Des bas pour Cornet


Considérée comme la relève du tennis féminin après Amélie Mauresmo et Marie Pierce, Cornet n’a néanmoins pas répondu à toutes les attentes. Il était difficile de briser un plafond de verre si haut pour atteindre le gradin mondial. La Française a manqué souvent de constance dans le jeu. Elle a fait face à des pépins physiques causant sa baisse de forme comme sa blessure au dos qui a impacté son année 2016. D’ailleurs, elle a dû cravacher pour retrouver la compétition.


Elle a vécu beaucoup de moments de doutes et une traversée du dessert. Entre 2010 et 2011, la Française a enchaîné les contre-performances en tournoi majeur et a livré des prestations moyennes sur le circuit WTA. De plus, elle a mis en lumière son comportement assez néfaste durant les rencontres. Cornet a été actrice de moments de malaise sur les courts tels que sa grosse colère à Indian Wells en 2018. Bien qu’un jeu peu flamboyant, on ressent néanmoins la combativité de la joueuse pleine d’émotions à retrouver la grande forme. À 32 ans, Alizé Cornet a emmagasiné du vécu pour se distinguer enfin dans un Grand Chelem.


L’esprit vaillante d’Alizé Cornet à l’Open d’Australie


Avant son entrée en lice à l’Open d’Australie, Cornet a effectué des tournois de préparations. La Française n’a pas affiché un visage glorieux. Lors du Melbourne Summers Series 1, elle a subi, la fondre de Naomi Osaka, de retour sur le terrain après une longue absence (6-4, 3-6, 6-3). Au tournoi WTA d’Adelaïde 2, Alizé Cornet est mise en échec dès le premier tour face à l’Espagnole Nuria Parrizas-Diaz (6-4, 6-4). Elle s’est donc engagée à l’Open d’Australie en étant classée au 61e rang mondial du classement WTA. Il ya eu 3 matchs marquants pour mettre en lumière le renouveau de la Française.


Exploit tennistique contre Garbiñe Muguruza


Dans cette édition 2022, Alizé Cornet a d’abord marqué les esprits lors sa confrontation contre l’Espagnol Garbiñe Muguruza, au deuxième tour. À la surprise générale, elle a éliminé la n°3 mondiale en deux sets (6-3, 6-3). Cette rencontre a été à sens unique à l’image d’une Muguruza en perdition dans le jeu. Cette dernière a commis de nombreuses fautes (33 contre 16 pour Cornet). La Tricolore, très concentrée et engagée, a profité de la défaillance adverse pour conclure facilement des balles de break. Très opportuniste, Alizé Cornet s’est adjugée un succès mérité face à une joueuse du Top 10. Après avoir passé le tour suivant en s’imposant contre la Slovène Tamara Zidanšek, Cornet a fait face à Simona Halep pour une place en quart.


Combat mental gagné face à Simona Halep


Outsider face à la 15e mondiale, la Française a livré une prestation hors-norme pour décrocher une victoire historique (6-4, 3-6, 6-4). Dans la première manche, elle a dominé les débats face à Halep (6-4). Elle a continué sa maîtrise dans la rencontre avec constance dans le jeu allant jusqu’à mener 3 jeux 1 dans la seconde manche. Proche de la victoire avec une balle de 4-1, elle est passée dans un véritable trou noir. 19-1 pour Simona Halep.


Dominée, la Roumaine va revenir en égalisant dans la rencontre avec 6 jeux gagnés de suite (6-3). Noyée et déstabilisée par le retour d’Halep, Cornet a su se ressaisir mentalement dans le match avec quelques séquences défensives pour reprendre la main. Dans une confrontation bouillante, Alizé Cornet a surmonté l’adversité avec la manière après un troisième set remporté (6-4). Premier quart de finale en Grand Chelem dans la carrière de la Française !


Fin de l’idylle contre Daniel Collins


Alizé Cornet avait probablement le rêve d’aller au bout au vu de ses exploits. Face à Danielle Collins, elle pensait rivaliser, mais la réalité était tout autre. Seulement 1 heure 20 minute sur le court pour Alizé Cornet. Impliquée dans le premier set remporté par Collins (5-7), Alizé Cornet a cependant cédé en deuxième manche de façon très significative (6-1). En conférence de presse, la joueuse a été lucide sur sa défaite auprès du quotidien sportif, l’Équipe.


« J'avais l'impression de subir et de ne pas vraiment être actrice de mon destin. J'aurais aimé avoir un peu plus de quelque chose, que cette défaite finalement un peu sèche et sans saveur, a expliqué Cornet d’après ses propos rapportés par l’Équipe. Ça va être paradoxal, mais il me manque un peu d'expérience à ce niveau-là de la compétition. C'est mon premier quart de finale et j'ai l'impression d'être un peu une rookie, » a-t-elle souligné après son revers contre Danielle Collins.


L'Open d’Australie 2022, le déclic pour poursuivre le tennis ! Avant ce Grand Chelem, Alizé Cornet avait énoncé l’idée de mettre un terme à sa carrière. À l’issue du tournoi majeur, elle a grimpé au classement. De la 61e place mondiale, elle a décroché le 31e rang pour redevenir la première joueuse française. Une bonne raison de rester encore sur le court. Son jeu a été marquant et sa personnalité, aussi. Hormis cette performance glorieuse en terres australiennes, la Française a marqué le public en rendant hommage à une ancienne collègue de profession après sa victoire contre Simona Halep. Interviewée par Jelena Jokic (ancienne n°4 mondiale) qui a vécu une carrière très compliquée, Alizé Cornet lui a félicitée d’avoir remonté la pente dans sa vie personnelle. La Niçoise a été applaudie par le public suite à cette sortie touchante. L'Open d’Australie était son tournoi dans toutes ces formes.


Source :


http://www.tennisleader.fr/joueur/238 (Fiche carrière d'Alizé Cornet, Tennis Leader)

https://www.tennislegend.fr/videos-insolites/fissurage/alize-cornet-fond-en-larmes-contre-venus-williams-finale-dubai-2014/ (Alizé Cornet fond en larmes contre Venus Williams en finale à Dubaï (2014), Tennis Legend)




Comentarios


bottom of page